Origines

    • En 1869, le premier système manuel d’aspiration est créé par McGaffey à Chicago ; il faut tourner la manivelle et pousser la machine dans le même temps.
    • En 1901, le premier « aspirateur » est inventé. D’une taille si grande, il devait être tracté par des chevaux ; il fonctionnait grâce à un moteur à essence.
    • En 1906, James Spangler crée le premier aspirateur domestique électrique à partir d’un ventilateur.
    • En 1908, Spangler vend son invention à Susan Hoover qui l’améliore jusqu’à ce qu’il ressemble aux aspirateurs de nos jours.

Définition et fonctionnement

L’aspirateur est un appareil ménager qui permet d’aspirer les poussières et les saletés du sol.

Son fonctionnement a évolué au cours de son histoire et aujourd’hui, il repose sur deux principes centraux. Le premier, à l’origine du fonctionnement, est le phénomène de dépression. Il consiste à créer une baisse de pression à l’arrière de l’aspirateur, grâce à un moteur. Cela permet d’activer le mécanisme d’aspiration qui va de l’avant de l’appareil à l’arrière. Ce mécanisme s’apparente au fonctionnement d’une paille ; lorsque l’on aspire, on crée une baisse de pression à l’intérieur de la paille et le liquide monte.

Le second principe central est la friction. Il s’agit d’une brosse rotative, aussi alimentée par le moteur, en contact avec le sol et qui aide à décoller les poussières et saletés.

Fonctionnement avec sac :

Une fois que la poussière est aspirée, elle passe à travers le moteur qui filtre les plus grosses particules ; elle est ensuite stockée dans un sac dont la porosité (micro-perforations) permet à l’air de passer, mais pas les saletés.

Fonctionnement sans sac :

Il se base sur un système de force centrifuge. Le moteur crée un flux d’air qui tourne en continu de manière cyclonique ou multi-cyclonique. Cela forme une aspiration en tourbillon à la place de la simple dépression. Avec la force centrifuge, la poussière est plaquée contre le flexible et finit dans un bac collecteur. Ce système permet une meilleure performance d’aspiration. De plus, il est pratique, car la saleté est recueillie dans le bac collecteur que nous avons juste à vider et à nettoyer. Ce bac permet aussi de ne pas effectuer des frais supplémentaires après l’achat de l’aspirateur comme pour les aspirateurs avec sacs.

Comment choisir l’aspirateur dont on a besoin ?

L’achat d’un aspirateur se fait souvent pour plusieurs années, selon la durée de vie du modèle. Il est donc nécessaire de choisir un appareil adapté à nos besoins et notre type d’utilisation afin qu’il nous corresponde au maximum. Cela passe par de nombreuses caractéristiques dont le prix qui varie selon la qualité.

  • Niveau sonore

Allant de 60 à 80 dB en moyenne, le niveau sonore est important selon l’heure à laquelle l’aspirateur est utilisé ou encore selon la longueur de l’utilisation. En effet, jusqu’à 80 dB, il n’y a pas de risque pour l’oreille mais au-delà, avec une exposition prolongée, il peut y avoir un risque de perte d’audition.

  • Poids

Le poids est très important, car l’aspirateur est un objet que l’on déplace sans cesse. Pour la personne qui ne possède pas une grande capacité physique (comme les personnes âgées par exemple), il sera difficile de porter un aspirateur de 8 kg, surtout lorsqu’il y a beaucoup de meubles. Le contournement des meubles peut se faire avec des accessoires tels qu’un long manche ou différentes brosses. Mais pour nettoyer les escaliers, il est obligatoire de porter l’appareil. D’ordre général, le poids des aspirateurs varie de 4,5 kg à 9,5 kg.

  • Animaux

Pour aspirer les poils d’animaux, il sera préférable d’acheter un aspirateur avec une brosse rotative ; elle va considérablement faciliter l’aspiration sur la moquette ou les tapis.

  • Allergies

Les personnes aux prises avec des allergies à la poussière et/ou aux acariens seront moins exposées avec un aspirateur avec sac puisqu’il suffit de jeter le sac une fois qu’il est plein ; c’est rapide. Avec un aspirateur sans sac, il faut nettoyer la cuve ; l’utilisateur est par conséquent bien plus en contact avec la poussière. De plus, certains aspirateurs sont équipés d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) qui retient 99,97 % des particules à l’intérieur de l’appareil lors de l’aspiration. Cela permet de limiter l’exposition.

Tous les types d’aspirateurs

Aspirateurs traîneaux

  • Aspirateur avec sac ; Pour toutes les pièces de la maison et tous les sols. 
  • Aspirateur sans sac ; Pour toutes les pièces de la maison et tous les sols.  
  • Aspirateur cuve ; Spécialisé pour l’extérieur et les pièces semi-extérieures (exemple : garage) ; il peut aspirer l’eau

1 – Aspirateurs portables

Aspirateur balai ; Très maniable, plus léger ; pour toutes les pièces et tous les sols. Il peut être sans fil.

Aspirateur voiture ; Spécialisé pour les voitures, car il se branche à l’allume cigare.

Aspirateur dorsal ; Pour les endroits difficiles d’accès (exemple : hauteur).

2 – Aspirateurs sans fil

Aspirateur main ; Léger, maniable ; pour les petites quantités de saletés.

Aspirateur robot ; Pour tous les types de sols ; évite tout effort de l’utilisateur.

Aspirateur piscine ; Pour la piscine uniquement.

Entretenir son aspirateur

Pour que son aspirateur garde le plus longtemps possible son efficacité du début, il est important de bien l’entretenir. Voici quelques conseils d’entretien :

  • Changer le sac (lorsqu’il est plein aux environs des trois quarts) ;
  • Changer les filtres du moteur (tous les 7 à 8 sacs environ ou une fois par an pour les aspirateurs sans sac) ;
  • Nettoyer régulièrement les filtres lavables ;
  • Changer les batteries.